10 août 2010

Monsieur B, 29 ans, paraplégique, suite à un accident de moto...

Je travaille en binôme ce jour, et nous venons d'arriver au domicile de Mr et Mme B.

D'habitude, les selles sont extraites manuellement chez Mr B.

La veille, Mr B. a eu des selles naturellement, et sa femme s'empresse de nous l'annoncer.

- Mon mari a eu des selles hier, sans intervention externe!

Ma collègue... s'avançant un peu trop à mon goût :s

- Mais c'est une bonne nouvelle ça Mme B., cela signifie qu'il récupère votre mari!

Un sourire optimiste se lit sur le visage de Mme B... puis elle se tourne vers moi qui suis surprise de la réponse de ma collègue, et elle me demande si je pense la même chose.

- Je lui réponds qu'il est bon d'être optimiste, mais qu'il me semble prématuré de s'avancer... Le sourire retombe... Je lui explique pourquoi je viens de lui dire cela, que je ne souhaite pas lui dire ce qu'elle veut entendre, au cas où ça ne se réaliserait pas, et alors la déception serait d'autant plus difficile à accepter. Je lui précise aussi que nous ne sommes qu'aide-soignantes, pas médecins, que nous n'avons pas accès aux examens qui permettent de savoir s'il y a des chances de récupération ou pas. Je lui fais part d'une association d'aide à la recherche sur la moëlle épinière afin qu'elle puisse entrer en contact avec des patients blessés médullaires.

Il semblerait qu'elle ait compris le message que je cherchais à lui faire passer : oui, nous avons un rôle de rassurer les familles, mais pas n'importe comment...

Posté par lepotager à 00:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Monsieur B, 29 ans, paraplégique, suite à un accident de moto...

Nouveau commentaire