20 août 2010

Seuls...

Seuls est au pluriel. Je veux vous parler de lui : G., le patient, et de B, sa femme...

Lui, a subi une intervention chirurgicale, sous anesthésie générale, et deux jours après, il est rentré à son domicile avec pour prescription de soins infirmiers : 1 pansement quotidien + soins de sonde, par une infirmière libérale.

Seulement, nous sommes à J + 2 après la sortie et...

* Le patient est très fatigué. Il reste allongé la journée et est incapable de faire sa toilette, encore moins sa toilette génitale... alors que sa femme est en train de réaliser des toilettes complètes au lit quotidiennement, à d'autres patients, de par son métier. Il est donc seul la journée. Il avait demandé une hospitalisation à domicile, mais on lui a répondu que les soins réalisés par une  infirmière libérale seraient suffisants...:s

* la sonde fuit depuis 2 jours : l'infirmière libérale ne prend pas l'initiative de téléphoner au chirurgien pour connaître la conduite à suivre :s

* la cicatrice toute "fraiche" et ses points baignent  donc dans l'urine quotidiennement (oui, l'intervention a eu lieu à cet endroit...)

* le pansement est refait chaque matin, dans les règles d'hygiène... enfin, sans toilette génitale!°-°

* l'infirmière n'intervenant qu'une fois par jour (le matin) : est-il normal que rien ne soit fait afin d'éviter toute complication, voir infection?

B., absente du domicile nuit et jour lorsqu'elle n'est pas en repos,(car emploi dans un autre département) décide de prendre contact avec le remplaçant du chirurgien (aîe le chirurgien est parti en vacances le jour de la sortie du patient...) Elle lui explique l'importance de la prise en charge par une équipe d'Hospitalisation à Domicile. Il lui envoie une prescription médicale par mail, mais ne sait pas comment se déroule la prise en charge et demande à B. de contacter le service d'HAD (Hospitalisation A Domicile) elle-même... ce qu'elle fait...

On lui explique alors que son mari ne relève pas de soins lourds et donc qu'il ne peut être hospitalisé à domicile...:s Zut, il est encore loin (très loin même!;) ) de ses 60 ans : il ne relève donc pas d'un service de soins à domicile non plus...

Elle demande alors quelle solution peut-on trouver? Personne ne peut me répondre...:(((

Elle prends sur elle... Elle décide de parcourir 1h30 de trajet à la sortie du travail, lorsqu'elle n'est pas du soir... pour venir faire la toilette à mon mari... Demain, cela fera 2 jours que son mari n'a pas eu de toilette génitale...:s

B et G sont démunis... aucun suivi post-opératoire puisque visiblement pas de solutions proposées... et une infirmière qui communique avec son patient, mais qui ne prend aucune initiative....

Ce soir, B. est en colère... triste aussi... Le chirurgien qui a opéré son mari est semble-t-il réputé pour ce genre d'intervention... peut-être... mais si telle est la prise en charge pour chaque patient, elle doute qu'il n'y ait jamais aucune complication...

Affaire à suivre...:s

Posté par lepotager à 23:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Seuls...

Nouveau commentaire